S'abonner au flux rss

Votre mail*
Votre nom*


Actualité

Sida :
une souche très virulente du virus découverte en Russie.. Lire la suite
RD Congo :
Pharmakina, une belle plante locale .. Lire la suite
Tuberculose :
sauver 74 000 enfants chaque année .. Lire la suite
Santé :
Les médicaments contrefaits dans le viseur de la France .. Lire la suite
Médicaments :
Les pratiques d’un laboratoire anglais font tousser .. Lire la suite
VIH / SIDA:
la France maintient sa contribution au fonds mondial .. Lire la suite
Santé:
les dirigeants africains veulent plus de moyens .. Lire la suite
Campagne de distribution universelle de moustiquaires impregnées :
La riposte contre le paludisme.. Lire la suite
VIH / SIDA:
La corruption augmente le taux de prévalence du Sida .. Lire la suite
LA FIN DE L’EPIDEMIE A VIH EST POSSIBLE
Mercredi, 30 Novembre 2016 18:49

DECLARATION DU RAME DANS LE CADRE DE LA CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA 2016

Chaque acteur doit s’y engager

La journée mondiale de la lutte contre le SIDA est célébrée chaque année le 1er décembre. Etablit depuis le 1er décembre 1988 par l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) et approuvée pour sa célébration annuelle par l’Assemblée Générale des nations unies, cette journée est un moment propice pour se livrer à une réflexion sur ce qui a été accompli à l’échelle nationale et internationale en termes de lutte contre le sida et sur ce qu’il reste encore à faire.

Selon le rapport 2015 de l'ONUSIDA, 1,1 million de personnes à travers le monde sont mortes de maladies liées au Sida en 2015. On estimait qu’en 2015, environ 36,7 millions de personnes à travers le monde vivaient avec le VIH.

Lire la suite...
Epidémie de la dengue au Burkina Faso : Inquiétude du RAME sur les dispositions prises par les autorités sanitaires
Jeudi, 24 Novembre 2016 18:21

Depuis maintenant près de deux mois, le Burkina Faso est secoué par une épidémie de dengue parfois appelée « palu-dengue ou maladie des voyageurs ». A la date du 08 novembre les statistiques données par le ministère de la santé indiquent que 983 cas de dengue ont été enregistrés dans la seule ville de Ouagadougou avec malheureusement 13 décès. En outre, il a été noté que des cas ont été détectés dans les régions du Sahel, des Hauts-Bassins (Bobo) et très récemment dans le Centre Ouest.  

Lire la suite...
GREVE GENERALE DU SYNTSHA SANS SERVICE MINIMUM : Attention à l’hécatombe !
Lundi, 21 Novembre 2016 20:24

Le Syndicat National des Travailleurs de la Santé Humaine et Animale (SYNTSHA) a décidé d’observer une grève nationale de 72 heures les 22,23,24 Novembre 2016 dans le cadre de la lutte pour la défense de leurs intérêts professionnels et moraux.

Comme le stipule la constitution du 02 Juin 1991 (Révisée par les lois n°002/97/ADP du 27 janvier 1997 et la loi n°003-200/AN du 11avril 1997) a son article 22 : « Le droit de grève est garanti. Il s’exerce conformément aux lois en vigueur. »

Plus précisément la Loi n°13 / 98/AN du 28 avril 1998 portant régime juridique applicable aux emplois et aux agents de la Fonction Publique (relue en loi n°2015-081/CNT du 24 novembre 2015, portant Réforme Globale de l’Administration Publique), il est stipulé à son article 45 que : « Le droit de grève est reconnu aux agents de la Fonction Publique qui l’exercent dans le cadre défini par les textes législatifs en vigueur en la matière. »

Le Réseau Accès aux Médicaments Essentiels(RAME), tout en comprenant et soutenant les agents de santé sur la noblesse de leur lutte, voudrait par la présente attirer l’attention des différents acteurs du syndicat et des autorités sanitaires sur la nécessité de privilège l’intérêt général.

En effet, le secteur de la santé est très sensible et il sera très préjudiciable pour les populations surtout les plus pauvres qu’un service minimum ne soit pas instauré au cours de cette période de grève, comme il se laisse entendre partout.

Du reste, cette grève survient dans un contexte sanitaire marqué par

- l’épidémie de la dengue, la période de paludisme, et de la fébrilité sanitaire ambiante dans laquelle la population burkinabè se démêle chaque jour que Dieu fait ;

- le faible pouvoir financier de la grande majorité de la population burkinabè pour avoir accès  aux structures de santé privée ;

Le RAME invite les premiers responsables du SYNTSHA à bien vouloir reconsidérer leur stratégie de grève en instaurant un service minimum pour soulager un tant soit peu la peine de ces millions de malades dans les centres de santé. Le RAME interpelle par ailleurs le gouvernement à travers le ministère de la santé, à se pencher sérieusement sur la satisfaction des revendications du SYNTSHA dans la mesure de ses possibilités car il y va du bien-être de tous !

Vive la lutte pour le peuple Avec le peuple !

Le rang des célibataires du RAME s'amincit davantage
Mardi, 01 Novembre 2016 11:52

C'est le samedi 29 octobre 2016 que notre collègue Salifou GUIRE a fait son échange de consentement devant Dieu et les Hommes avec madame GUIRE née Samiratou ILBOUDO.

img_1858

Lire la suite...
RAME : l’ouverture vers les autres enrichit
Mardi, 04 Octobre 2016 19:25

Du 26 au 30 septembre, le Conseil National de Coordination et d’Orientation des interventions financées par le Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme en république du Benin a effectué un voyage d’étude au Burkina Faso. Il s’agit d’un voyage d’étude et de partage d’expériences sur la représentation de la société civile auprès du CCM Burkina Faso. Le CCM étant l’instance sœur du CNCO au Burkina Faso. Au cours de cette mission d’échanges des organisations de la société civile ont été rencontrées dont le RAME.

bon 1

L'équipe du CNCO BENIN  en échanges avec le RAME dans la salle de réunion

Lire la suite...
Tuberculose : le RAME et ses partenaires au-devant de la lutte.
Mercredi, 21 Septembre 2016 19:13

Le Burkina Faso abritera les 02 et 03 octobre prochain à Ouagadougou, une rencontre internationale des parlementaires francophones. La problématique de la lutte contre la tuberculose sera au centre de cette grande réunion.

La tuberculose faut-il le rappeler est une maladie infectieuse, provoquée par une bactérie (Mycobacterium tuberculosis) qui touche le plus souvent les poumons. Elle peut être soignée et évitée.

La maladie se propage d’une personne à l’autre par voie aérienne. On estime que près d’un tiers de la population mondiale est actuellement atteinte de tuberculose latente, ce qui signifie que les personnes ont été infectées par la bactérie de la tuberculose mais n’ont pas (encore) développé la maladie et ne peuvent donc pas la transmettre.

Selon le rapport 2014 de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) environ 9,6 millions de personnes ont développé la tuberculose et 1,5 million en sont mortes

Plus de 95% des décès par tuberculose se produisent dans les pays à revenu faible et intermédiaire, et la maladie est l’une des 5 principales causes de décès chez les femmes âgées de 15 à 44 ans (OMS).

En prélude donc à cette grande rencontre organisée par l’Assemblée Nationale du Burkina Faso en collaboration avec le Réseau Accès aux Médicaments Essentiels (RAME) et l’ONG française Action Santé Mondiale, une délégation du RAME a été reçue le mardi 20 septembre 2016 par le 1ER Vice-Président, Maître  Bénéwende Stanislas SANKARA dans les locaux de l’Assemblé Nationale.

Cette délégation conduite par le Chargé de Programmes, Hamidou OUEDRAOGO, accompagné de l’Assistante de direction Mlle Ariane Mélodie OUEDRAOGO et du Responsable de la communication et de la veille citoyenne Gildas W COMPAORE, a été chaleureusement accueillie par Maître Bénéwende Stanislas SANKARA.

photo article sur la visite  lan                                                               

     Le 1er Vice-Président de l’Assemblée Nationale avec la délégation du RAME dans son bureau.

Lire la suite...
Redoublons d’effort, la lutte continue
Vendredi, 16 Septembre 2016 12:34

Les statistiques du sida sont effarantes. Depuis le début de l’épidémie, 78 millions de personnes ont été infectées par le VIH et 35 millions d’entre elles ont succombé à des maladies associées au sida. Le sida est l’une des premières causes de décès à l’échelle mondiale. En fait, c’est la première cause de décès des femmes en âge de procréer dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire.

Lire la suite...
ATELIER SOUS-REGIONAL DE L’ASSOCIATION REVS+ à Bobo-Dioulasso, du 23 au 25 mai 2016
Mercredi, 25 Mai 2016 15:06

L'Association REVS+ organise un atelier sous régional du 23 au 25 mai à Bobo Dioulasso avec les décideurs et leaders d'opinion sur les questions de prévention et de prise en charge de groupes spécifiques vulnérables et à hauts risques dans la lutte contre le VIH/sida au Burkina Faso.

Cet atelier vise à :

  •  Evaluer les gaps pour atteindre l'accès à la prévention, aux soins et traitements (90 90 90 de l'ONU/SIDA),
  • Identifier les actions urgentes pour un environnement favorable,
  • Trouver des alliés dans le combat que les associations mènent en vue d'une prise en compte de tous dans la lutte contre le VIH/sida,
  • Faire découvrir aux leaders d'opinion les enjeux d'une prise en compte réelle des HSH dans la riposte au VIH à travers une meilleure connaissance de l'homosexualité et du VIH/sida,
  • Montrer l'expertise et l'expérience communautaires des structures d'ici et d'ailleurs : ARCAD-sida du Mali, aux leaders d'opinion en vue d'une prise de conscience de la globalisation de la lutte.  
Lire la suite...
Participation du RAME au séminaire francophone sur les politiques pharmaceutiques
Mercredi, 18 Mai 2016 08:44

Du 9 au 13 Mai 2016, le Rame a participé au séminaire francophone sur les politiques pharmaceutiques à l’attention des experts francophone de l’OMS.

Le RAME a été représenté à ce séminaire de haut niveau par un membre de son Conseil d'Administration en l’occurrence M. Rouamba George, chargé des questions politiques et du système de santé.

georgePhoto des participants venus du Burkina Faso, de Burundi, RDC, Congo Brazzaville, Guinée Conakry, France, Djibouti, Madagascar, Côte d’Ivoire, Mali, Cameroun, Sénégal

Lire la suite...
15e session du CNLS-IST : Les satisfactions du RAME
Mardi, 17 Mai 2016 11:05

Le RAME a pris part à la 15e session du Conseil National de Lutte contre le VIH/Sida et les IST qui s’est tenue le 13 mai 2016 à Ouagadougou, sous la présidence de S.E. Monsieur le Président du Faso, Rock Marc Christian KABORE, Président du Conseil.

cnls 1

Pour son premier exercice de présidence du CNLS, le président doit être félicité pour son engagement dans les débats et ses prises de position sur certaines questions relativement assez techniques.

La 15e session du CNLS avait pour objectifs principalement de faire le bilan des recommandations de la session passée, de valider le bilan du plan national multisectoriel (PNM) de 2015, d’adopter le nouveau cadre stratégique contre le Sida et de valider le PNM 2016.

L’occasion était belle alors pour le RAME, représenté à cette session par M. Simon KABORE, son directeur exécutif, de mener un plaidoyer pour l’amélioration des stratégies et des résultats en matière de lutte contre le VIH/Sida au Burkina Faso.

Les points de plaidoyer du RAME ont principalement concerné : la prise en charge pédiatrique et communautaire de l’infection à VIH, la décentralisation de la prise en charge médicale des PvVIH, la maitrise des déterminants de la mortalité des PvVIH, l’implication de l’Observatoire Communautaire sur l’Accès aux Services de Santé (OCASS) dans le dispositif de suivi-évaluation du PNM, la révision du système de subvention des associations, la participation du Burkina Faso à la prochaine rencontre de haut niveau sur le VIH qui a lieu en juin à New-York et la prise en compte de la société civile dans la délégation des tâches.

 

Lire la suite...
LE COMITE DE PILOTAGE DE L'OCASS A VALIDE LE RAPPORT DE COLLECTE DU 4EME TRIMESTRE 2015
Vendredi, 06 Mai 2016 15:47

Le mercredi 04 mai 2016  les membres du comité de pilotage de OCASS ont tenu leur deuxième rencontre ordinaire de l'année sous la présidence du Dr Ouedraogo Seydou Mohamed, coordonnateur du PNT. Cette rencontre a connu la participation du CCM, de l'OMS, l'ONUSIDA, le SP/CNLS-IST, Expertise France, le PNLP, le PSSLS, le SYNTSHA, le CNOSC, les points focaux AFAFSI et AZET.

comit de pilotage ocass 4 mai 2016

Lire la suite...
LE RAME SOUTIENT LES MESURES DE GRATUITE DES SOINS AU PROFIT DE LA FEMME ET DES ENFANTS DE 0 A 5 ANS
Mardi, 03 Mai 2016 11:27

gratuite 1Dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de gratuité des soins au profit de la femme et des enfants de 0 à 5 ans,  le RAME, en tant que partenaire du ministère de la santé a participé à une série d'activités initiées par les directions centrales du ministère pour réfléchir sur les mesures d'accompagnement, notamment l'élaboration d'un plan de communication.

Le RAME s'est également montré intéressé à effectuer un suivi citoyen des mesures avec pour objectifs de renforcer les connaissances des populations bénéficiaires sur les mesures, apprécier la satisfaction des populations bénéficiaires, vérifier l’effectivité des mesures dans les formations sanitaires et faire éventuellement des propositions pour améliorer la mise en œuvre.

Lire la suite...
AFRAVIH 2016 – AFFLUENCE AU STAND DU RAME
Vendredi, 22 Avril 2016 10:03

La deuxième journée du Réseau d'Accès aux Médicaments Essentiels (RAME) à la 8ème conférence internationale de l'alliance francophone des acteurs de la lutte contre le VIH et les hépatites (AFRAVIH) débutée le 20 avril 2016, à Bruxelles au Centre de conférences de "Le Square-Bruxelles" a été principalement marquée par l'animation de son stand.

le porte folio du fonds mondial au burkina faso au stand du rame

Le porte Folio du Fonds mondial visite le stand du RAME

Lire la suite...
AFRAVIH 2016 – TOP, C'EST PARTI !
Jeudi, 21 Avril 2016 08:42
La 8ème conférence internationale de l'alliance francophone des acteurs de la lutte contre le VIH et les hépatites (AFRAVIH) a débuté le 20 avril 2016, à Bruxelles au Centre de conférences de "Le Square-Bruxelles". afravih 002

Lire la suite...
CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE L’HEMOPHILIE : CONFERENCE DE PRESSE AU SIEGE DU RAME
Lundi, 18 Avril 2016 15:32

Le vendredi 15 avril 2016, s’est tenue au siège du RAME, la première conférence de presse de l’Association des Hémophiles du Burkina Faso (AHBF) à l’occasion de la journée mondiale de l’hémophilie, célébrée chaque année le 15 avril.

Lire la suite...
PLATEFORME REGIONALE FRANCOPHONE DU FONDS MONDIAL : ATELIER CONSULTATIF POUR L'EVALUATION DU NIVEAU DE CONNAISSANCES PAR LES OSC ET DE LANCEMENT
Mercredi, 06 Avril 2016 18:16

photo famille plateforme

Depuis 2012, le Fonds Mondial a adopté un programme visant à réformer son fonctionnement pour permettre que les financements soient plus efficaces et durables. Pour ce faire, un nouveau modèle de financement a été élaboré. Il vise à améliorer la capacité de soutien du Fonds mondial aux programmes qui présentent une orientation stratégique ayant un impact plus important et plus durable sur la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Lire la suite...
ATELIER DE FIN DE PROJET GIZ - BACK UP SANTE
Vendredi, 31 Mars 2006 00:00

atelier bilan giz 1En 2013, le RAME a obtenu de Initiative 5% (fonds d’appui du gouvernement Français) le financement d'un projet de renforcement de l'Observatoire Communautaire sur l'Accès aux Services de Santé (OCASS) qui est un dispositif s’appuyant sur les usagers des services de santé au niveau des formations sanitaires. Toutefois, il a été constaté queles aspects de plaidoyer sont restés insuffisamment développés surtout au niveau déconcentré où les problèmes sont généralement rencontrés. Pour ce faire un projet spécifique dénommé, "Plaidoyer pour la sécurisation des stocks des intrants de lutte contre le VIH, la Tuberculose et le paludisme au Burkina Faso" a été initié en 2014 et est financé par l'initiative Back Up Santé de GIZ.

Lire la suite...
CONSULTATION RÉGIONALE En prélude à LA RÉUNION DE HAUT NIVEAU SUR LE VIH/SIDA : APPEL DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE DE L’AFRIQUE DE L'OUEST ET DU CENTRE
Mercredi, 30 Mars 2016 12:29

sans titre-1

Cet Appel s’adresse à tous nos dirigeants et partenaires qui sont mobilisés pour la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, et il résulte d’intenses discussions et parfois d’opinions différentes. Les signataires œuvrent aussi pour que cet Appel soit associé à celui des autres sous-régions du continent africain, pour former un seul Appel de la société civile africaine.
Lire la suite...
Le RAME à la Consultation Régionale Afrique de l’Ouest et du Centre (AOC) sur la Réunion de Haut Niveau 2016 sur le VIH / SIDA
Lundi, 21 Mars 2016 14:31

dakar 1La Réunion de haut niveau de l'Assemblée Générale des Nations Unies sur le VIH et le SIDA (HLM), prévue pour les 8-10 Juin 2016, offre une occasion unique de mobiliser l’action mondiale pour ‘accélérer’ la réponse afin de mettre fin à l’épidémie du sida d'ici 2030, de s’engager sur des objectifs à moyen terme ambitieux et poursuivre la réponse comme un ‘éclaireur’pour les Objectifs de Développement Durable.

Cette réunion évaluera les progrès de la réponse au sida depuis 2011, l'engagement politique, et fournira une feuille de route pour les 5 prochaines années pour mettre fin à l'épidémie d’ici 2030. Le résultat attendu est une Déclaration Politique audacieuse adoptée par les États membres de l’ONU, qui définira la direction de la réponse mondiale au Sida pour les cinq prochaines années (2016-2021), et un engagement politique pour accélérer et anticiper les investissements à l'horizon 2020.

Lire la suite...
Rapport de l'IGFM sur les CCM
Jeudi, 10 Mars 2016 07:07

img_1279908710796

L'Instance Nationale de Coordination du Fonds mondial a fait l'objet d'un audit en vue d’évaluer le rôle et l’efficacité des instances de coordination nationale au niveau des subventions du Fonds mondial. L'évaluation visait à apprécier sa conformité vis-à-vis des critères d’admissibilité et des normes minimales afin de déterminer son degré de fonctionnalité.

Pour accéder au rapport, cliquez sur ce lien :

Lire la suite...
<< Début < Précédent 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 3

Contact

04 BP: 8038 Ouagadougou 04 Burkina Faso

Tel : (226) 50 37 70 16

E-mai l: secretariat@rame-int.org